Augusta, la belle découverte !

IMG_3325Tu l’auras remarqué, ces derniers temps, j’ai un peu déserté ma cuisine, d’autres projets m’accaparent entièrement… Du coup, je profite des belles adresses… Comme Augusta, que le complément alimentaire et moi affectionnons particulièrement. Ce restaurant a élu domicile à quelques dizaines de pas de chez nous, à la place du café Panisse. En hommage à une grand-mère dont l’immense photo tapisse l’un des murs. L’ambiance est d’emblée chaleureuse, on sait que le moment sera détendu et que l’on va se régaler. C’est en tout cas ce qui se dégage du lieu, même du trottoir, les petites lumières tamisées te donnent envie de pousser la porte et d’en savoir plus sur l’histoire de cette vieille dame.

IMG_0968La carte est présentée sur un tableau, tu as le choix entre 6 ou 7 entrées, et le même nombre de plats. En entrée, la dernière fois que nous nous y sommes rendus, j’ai opté pour l’assiette de légumes crus et cuits.  J’ai reçu une bonne assiette de légumes de saison, déglacés au vinaigre balsamique. Une merveille ! Ne crois pas que ce soit frugal, la portion qui m’a été servie m’a, l’espace d’un instant, un poil effrayée, mais c’était sans compter mon amour inconditionnel pour les végétaux ! Le complément alimentaire, lui, a été beaucoup plus raisonnable en volume d’assiette, son petit carpaccio de canard fut rapidement un vague souvenir. En plat, j’ai eu l’immense inspiration de choisir les encornets aux artichauts et morceaux de saucisses basques, accompagnés d’un petit riz crémeux. Un délice ! Heureusement pour mon estomac déjà bien rempli, cette seconde assiette n’était pas aussi copieuse que la première. Mon acolyte s’est laissé tenter par la volaille jaune aux pommes de terre sautées. L’ensemble s’est révélé de parfaite facture. Quelques vins sont proposés au verre, quatre blancs et autant de rouges, en parfaite harmonie avec les mets dégustés.

En dessert, oui, tu as bien lu, en dessert, nous avons partagé une incroyable mousse au chocolat tiède avec, à l’intérieur, IMG_1205un divin sorbet au chocolat doucement fondant. J’avoue que je n’ai jamais mangé pareille décadence chocolatée !! Les sensations ressenties ont tellement occupé mon cerveau qu’il a oublié de prendre une photo, il a auto-censuré ma gourmandise, ce n’est peut-être pas plus mal ! Et alors, cerise sur le gâteau, les desserts sont offerts à volonté, mais nous n’avons pas cédé à la tentation !

Je te recommande chaudement d’aller rendre visite à Augusta, et quand les beaux jours reviendront, tu pourras te délecter en toute impunité sur sa terrasse !

Augusta – rue du Tabellion 31 – 1050 Ixelles
Ouvert du mercredi au vendredi midi (de 12h à 14h) et du mardi au samedi soir (19h – 22h30)
02 538 91 12 – www.chezaugusta.be – Page Facebook

 

image_pdfimage_print

Flo Bovy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *