Mangiavino, et puis voilà

Il y a des restos dont le nom donne immédiatement le ton de la soirée. C’est le cas de Mangiavino. Quand j’ai proposé à J et A-S d’y aller, je n’ai pas eu besoin de leur fournir plus d’explication : « J’imagine que c’est un endroit où on mange et où on boit, dans ce cas, parfait ». Il faut dire aussi qu’elles me font confiance dans le domaine, elles ne sont pas compliquées mes amies !



Et en effet, chez Mangiavino, on mange et on boit. Oui, mais on mange bien et on boit bien, et c’est pour ça que je t’en parle évidemment. On mange quoi ? Des pâtes, oui, mais des bonnes pâtes et on boit du vin, oui, mais du bon vin. La carte est très restreinte : un antipasti, une pâte du jour et une autre si vraiment tu n’aimes pas la pâte du jour (mais là, il faut être compliqué).

En entrée, à partager, on a évidemment opté pour l’antipasti. Belle surprise puisque tous les fromages servis sont des fromages de chèvre et de brebis, de la bonne charcuterie finement tranchée de top qualité, une tapenade et des petits légumes. Un pur délice. ça commençait bien.

Mangiavino, et puis voilà!

Pour suivre, ce jour-là, le chef nous a préparé des penne à la saucisse. Je ne sais pas trop quoi en dire, si ce n’est que ce sont probablement les meilleures penne à la saucisse que j’ai mangé de ma vie.

J a craqué pour un dessert, une panacotta dont elle s’est délectée.

Cerise sur le gâteau, l’endroit est super mignon, très cosy, avec une belle énergie, tu y es reçu avec le sourire. Et la passion du métier se ressent dans chaque détail. L’été, le resto se prolonge à l’avant, en un véritable petit jardin urbain.

Bref, Mangiavino quoi !

Oscar Van Goidtsnovenstraat 96 – Forest
0475 90 78 08
Sur Insta




C’est décidé, je passe au vrac

Ça fait déjà quelques années que j’achète mes produits en vrac, mais jusqu’il y a peu, j’utilisais encore les sachets en papier des magasins, que je réutilisais ou mes petits sacs en toile. Je n’avais pas encore vraiment sauté le pas de prendre mes bocaux et de les remplir directement sur place.



C’est finalement une colonie de mites qui m’a convaincue. J’en ai eu marre de les voir se délecter de mes bons produits bio, j’ai donc progressivement mis sous scellés mes victuailles, dans des bocaux. Et progressivement, elles ont bien dû se résoudre à déménager.

Cette fois, mes petites copines les mites ont l’air d’avoir plié bagage pour de bon, et de mon côté, j’ai laissé la place aux bonnes résolutions. 

Il faut dire que depuis que Brüt by Färm a ouvert près de chez moi, je n’ai plus d’excuse. 

Là, c’est le paradis du vrac, tu y trouves tout dans des tonneaux : du thé, des épices, des pâtes, des céréales, des légumineuses, des farines (tu peux même broyer les grains de céréale toi-même), des biscuits, les huiles, vinaigres, mais aussi des produits d’entretien, du savon liquide pour le corps… 

C’est hyper facile : tu pèses tes bocaux avant de les remplir et ensuite, le contenu est pesé à la caisse.

Et alors, cerise sur le gâteau, quand tu reviens chez toi, il te suffit de poser tes bocaux dans l’armoire ! Et le tour est joué ! 

Alors, oui, tu vas me dire, c’est facile, à Bruxelles, l’offre est sans doute plus étendue que dans le reste du pays. Mais justement, ça m’intéresse de savoir s’il y a des initiatives comme celles-là dans ta région. 

La prochaine étape ? Aller au marché avec mes propres contenants.

Et toi, tu es déjà passé.e au vrac ?




Un petit coin de paradis en Provence

Il est des endroits que l’on découvre par hasard et pour lesquels on est partagé entre l’envie de refiler l’adresse au plus grand nombre ou la garder rien que pour soi, comme un trésor. Celui que je vais te présenter est de ceux-là.



Ce petit coin de paradis se niche en plein coeur de Saint-Rémy-de-Provence, où cigales et vacanciers se prélassent au soleil. Si tu aimes la Provence, tu adoreras Saint-Rémy. C’est d’ailleurs l’un des endroits de prédilection de nombreuses personnalités. Tout y est : le bon vin, les bons produits et les gens hyper sympas.

Après avoir roulé leur bosse hors de France pendant de nombreuses années, Roxan et Christopher, nos hôtes pour cette parenthèse hors du quotidien, ont choisi la douceur de Saint-Rémy pour s’installer. Ils sont aux petits soins pour faire de ton séjour un moment inoubliable. Et le mot est faible !

La propriété compte deux chambres d’hôtes ainsi que leur habitation. Chacune des chambres est complètement indépendante de l’autre, avec sa propre entrée et sa salle de bain. Cerise sur ce gâteau déjà très gourmand : Roxan et Christopher préparent les meilleurs petits-déjeuners au monde, qu’ils te servent sur la terrasse qui fait face à chacune des chambres. Tu pourras notamment te régaler d’un jus pressé tous les matins, à l’extracteur (en vrac, par exemple, pomme-gingembre, betterave, carotte-pomme, pastèque…), un beau plateau de fruits frais, des petits cakes aux fruits… le tout fait maison !

Si par hasard tu délaisses ton transat et que tu veux visiter la région à ton aise, un peu hors des sentiers battus, je te conseille vivement de louer des vélos avec assistance électrique. Notre loueur (Sun e-bike) nous a proposé un circuit d’une journée (plus ou moins 50 km), en passant par les Baux de Provence, Eygalières, Maussane… une manière de découvrir cette splendide région et ses trésors le nez au vent !

Et pour y aller ? Tu retrouves toutes les infos sur Air b&b. N’hésite pas à dire que tu viens de ma part 🙂 Mais quoi qu’il en soit, tu seras reçu.e comme un.e prince.sse !

Et toi, quels sont tes bons plans vacances ?

Bonnes vacances !




Le vol-au-vent, cette délicieuse régression !

Petite madeleine de Proust à moi, le vol-au-vent est devenu un classique de ma cuisine familiale. Véritable aliment santé, je te dis comment régaler toute la famille en faisant du bien à ton corps !

Quand j’étais petite, ma mère préparait un poulet le dimanche, et avec les restes, le lundi, nous avions droit à du vol-au-vent… rien que ça !

De mon côté, régulièrement, je cuis mon poulet au bouillon pour ses nombreuses qualités nutritionnelles. Ensuite, j’ai tout un poulet à « recycler ». J’ai donc trouvé des petites idées.



Quelles sont les fameuses qualités nutritionnelles du bouillon de poule ?

Nos ancêtres consommaient du bouillon de volaille quand ils tombaient malades, en guise de remède numéro un. Et ils avaient raison ! Tout d’abord, le bouillon de volaille régénère la paroi intestinale, ce qui lui donne une meilleure perméabilité. Les macro-nutriments ne peuvent donc plus la traverser (et donc ne pas engendrer d’allergies, des problèmes intestinaux, et j’en passe). Ensuite, bien sûr, conséquence directe, le bouillon renforce ton immunité. Puisqu’une bonne immunité passe par une paroi intestinale en bonne santé, ça coule de source. Enfin, le bouillon régénère les articulations. Certaines personnes se sont remises à marcher grâce à lui. En gros, le bouillon de volaille, c’est miraculeux ! Ne nous en privons pas !

Comment préparer ton bouillon ?

Rien de plus simple : plonge un poulet (ou des cuisses si tu trouves qu’un poulet est trop copieux) bio dans 4 l d’eau. Ajoute 1 c à s de sel par litre d’eau (donc, ici 4), 2 feuilles de laurier, 125 ml de vinaigre (un petit verre à eau), 1 oignon piqué de 8 clous de girofle et 2 gousses d’ail. Si tu veux, tu peux ajouter des légumes comme une carotte, du céleri, mais comme ces légumes n’ont aucune valeur nutritive en fin de cuisson et que je trouve mon bouillon très bon comme ça, je ne prends pas cette peine… Laisse mijoter à très petit bouillon pendant 4h.

Le clou du spectacle : le vol-au-vent (avec une béchamel sans lait)

Tout dépend du nombre de gourmands que tu héberges, tu peux utiliser tout le poulet ou bien une partie. En général, j’utilise les deux blancs, la partie que j’aime le moins et je me réserve les cuisses pour une autre préparation (par exemple, avec du lait de coco, du curry, et une tonne de légumes…).

Fais chauffer une casserole. Crée un roux : pour cela, j’utilise de l’huile d’olive, puisque je ne mange presque pas de beurre, j’en ai rarement sous la main. Mais si tu préfères, tu peux prendre du beurre. Tu verses 120 ml d’huile d’olive dans ta casserole, tu ajoutes 3 belles c à s de farine (celle que tu veux, ça peut être de pois chiche, de sarrasin, de blé…) et tu touilles à l’aide d’un fouet. Si tu trouves que c’est trop liquide, tu ajoutes de la farine, ça doit former une boule. Puis, tu verses ton bouillon de poule, petit à petit. D’abord une petite quantité, tu mélanges pour que ça épaississes et ainsi de suite jusqu’à ce que tu obtiennes la quantité de sauce souhaitée. Effiloche ton poulet et plonge-le dans la sauce.

Voilà, non seulement tu as un repas qui va régaler tout le monde, mais en plus, qui fera du bien aux intestins de toute la famille !

Et chez toi, quelles sont les madeleines de Proust ?




Pancakes good mood

Petit bonheur matinal : le petit-déjeuner. En ces moments de confinement, je ne sais pas chez toi, mais chez moi, on prend le temps de se préparer un bon petit-déjeuner, quelque chose qui nous fait plaisir.

En général, il commence par un jus de légumes fraichement pressés, avec une pointe de gingembre et de curcuma frais pour l’immunité.

Ensuite, c’est très variable, mais ce matin, le mini sceptique avait très envie de pancakes. J’ai improvisé avec ce que j’avais et le résultat était assez satisfaisant. Et pour le garnir, j’ai préparé des petits légumes, du chou vert avec des oignons et de l’ail, puis une couche de saumon fumé et pour finir un oeuf sur le plat. Résultat à la hauteur de mes espérances, on s’est régalés.

Les pancakes

Les variantes sont nombreuses, j’ai pris ce que j’avais sous la main. Donc, voici ma version de la chose:

Pour une quinzaine de pièces :

100 gr de sarrasin ou de farine (j’ai simplement mixé le sarrasin et miracle, j’ai obtenu de la farine)
100 gr de flocon d’avoine mixés
1,5 banane
3 c à s d’huile d’olive
3 oeufs
1 c à c de poudre à lever
1 c à s de purée d’amande
De l’eau
Une pincée de sel

Place le sarrasin et les flocons d’avoine dans le blender et mixe finement. Ajoute tous les autres ingrédients et mixe le tout. Ajoute de l’eau petit à petit jusqu’à ce que tu obtiennes une pâte un peu plus épaisse qu’une pâte à crêpe.

Fais chauffer une poêle avec un filet d’huile d’olive, et dépose des petits ronds de pâte. Fais cuire 2 à 3 minutes de chaque côté.

La garniture

J’ai simplement cuit du chou vert à feu doux, avec un gros oignon et j’ai ajouté une gousse d’ail pressée en fin de cuisson.

Puis, j’ai disposé des petits bouts de saumon fumé et un oeuf sur le plat par-dessus et le tour est joué!

Et chez toi, à quoi ressemblent les petits-déjeuners confinés ?




Un pesto, et c’est tout

Des petits pestos

J’aime bien agrémenter mes préparations, les relever d’une petite sauce crue ou d’un délicieux pesto. Facile, tu peux le préparer avec les ingrédients de ton choix !



Il y a quelques temps, j’ai été invitée à présenter quelques petits pestos aux clients du shopping Cora d’Hornu, dans le cadre de la semaine italienne. Une expérience plus enrichissante que je ne l’aurais pensé. Ce que j’aime dans ce genre de situation, c’est pouvoir distiller des petits trucs et astuces, et créer la surprise auprès d’un public pas forcément acquis.

Forcément, quand on dit pesto, on pense souvent à la version traditionnelle avec les pignons de pin, le basilic et le parmesan. Et je peux t’assurer que dans cette région, il est particulièrement populaire…

Pesto de tomates séchées et noix de cajou

Ingrédients :
10 tomates séchées
1 gousse d’ail
60 g de noix de cajou
60 ml d’huile d’olive
1 filet d’eau si nécessaire

Pesto de tomates séchées et noix de cajou

Place tous les ingrédients dans le robot et mixe. Il n’est souvent pas nécessaire de saler la préparation, les tomates séchées étant parfois déjà salées… Goûte et rectifie selon le goût.
Ce petit pesto va très bien sur des pâtes, ou sur des bruschettas, ou dans une préparation de légumes, par exemple avec des épinards… Petit truc aussi pour gagner du temps : je cuis une belle quantité et une belle variété de légumes que j’utilise en salade le midi, ou en accompagnement… et pour varier les saveurs, j’ajoute souvent un petit pesto. Je trouve ça très rassasiant.

Pesto de pistaches et roquette

Pesto de pistaches, roquette et citron

Ingrédients :
2 poignées de roquette
60 g de pistaches
60 ml d’huile d’olive
Le jus d’1/2 citron
1 filet d’eau si nécessaire
1 pincée de fleur de sel

Place tous les ingrédients dans le robot et mixe. Ce pesto-ci est parfait sur un poisson. Tu cuis simplement ton poisson à la vapeur (ou à la poêle) et tu le tartines généreusement de ce pesto. Un pur délice.

Et toi, quelle est ta variante de pesto préférée ?




Là où on reprend du service

Longtemps, trèèèès longtemps que je t’ai délaissé, cher lecteur. Presque deux ans, ce n’est pas rien. L’envie de reprendre le clavier m’a souvent tentée, mais je ne l’ai pas concrétisée. Les aléas de la vie diront certains, certaines contraintes… un peu de tout. Mais qu’est-ce qui a changé ?



Mon chemin alimentaire, lui, est toujours pareil. Je suis toujours très intéressée par la nutrition et son influence sur notre santé. Aujourd’hui plus que jamais. Avec ceci de différent que je m’autorise quelques incursions dans des cuisines qui ne sont pas toujours en lien avec mes conceptions. Et ça me fait du bien, j’adore découvrir des nouveaux restos, partager une pizza avec le mini-sceptique, boire des cocktails entre amis… Et ce qui me fait du bien aussi, c’est de reprendre l’alimentation qui me convient après des écarts trop rapprochés, si tu vois ce que je veux dire.

Le grand changement de ce mois d’octobre, c’est que j’ai fermé mon atelier. Oui, cet endroit où je me sentais bien, où j’aimais donner des cours de cuisine… Beaucoup en ont fait l’expérience : malheureusement, les cours de cuisine ne sont pas suffisamment rentables pour payer les frais liés à ce type d’activité. En revanche, je ne vais pas m’arrêter là, sois-en sûr. Je vais louer un autre endroit ponctuellement pour continuer à donner des cours, qu’ils soient publics ou privés. Je ne manquerai pas de te tenir au courant.

Maintenant que j’ai retrouvé le chemin pour te glisser mes petits billets, je ne vais pas bouder mon plaisir. Alors, c’est reparti. Stay tuned !!