Des tomates séchées maison

Tu vas vite t’en rendre compte, j’aime utiliser les tomates séchées pour réaliser un petit coulis, une marinade ou encore un dip ou pourquoi pas dans une salade tout simplement… Je trouve que leur saveur ensoleillée rehausse les préparations hivernales. Je suis une grande mangeuse de tomates l’été, et donc, il m’arrive d’être envahie d’une vague de désespoir l’hiver de ne plus pouvoir en manger. Tu me diras que nos étals sont recouverts de tomates toute l’année, mais souviens-toi des grands principes : « tu consommeras des fruits et légumes de saison » et la saison de ce beau fruit rouge est le plein été. En hiver, elle est acidifiante…

Je suis toujours effrayée du prix des tomates séchées que l’on trouve dans le commerce. Alors qu’il est si facile de les préparer soi-même. Dès que l’été commence à décliner, le prix des tomates décline avec lui. C’est alors le bon moment pour s’en procurer une bonne quantité et s’enfermer dans sa cuisine pour préparer les bocaux dont tu seras fier une fois l’opération réalisée.

tomates dans le fourPour 3 bocaux, tu as besoin de :

3 kg de tomates (j’ai choisi des tomates en grappe)
du sel de l’Himalaya
des herbes de Provence
de l’huile d’olive

Détaille les tomates en 8 si elles sont grosses, en 4 si elles sont petites. Place-les sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé. Sale les tomates et saupoudre-les d’herbes de Provence. Badigeonne-les d’huile d’olive.

pot de tomates séchéesEnfourne à 90 ° pendant 5 à 6 heures (je te l’avais dit que tu allais t’enfermer dans ta cuisine !)

Une fois les tomates séchées, conserve-les dans des bocaux en verre au frigo. Ajoute de l’huile d’olive à hauteur pour qu’elles y soient bien plongées. N’hésite pas à utiliser l’huile dans laquelle elles baignent…

 

Bel hiver !

image_pdfimage_print

Flo Bovy

6 Comments

    • 90°… j’avais pourtant bien relu !! C’était pour voir qui suivait 🙂 J’ajoute l’info dans l’article.

  1. Et voilà, des bocaux prêts pour l’hiver! Enfin, vu le délice, je doute qu’ils tiennent tout ce temps-là! Par contre, je les ai cuites 5h30 et la prochaine fois j’allongerai la cuisson d’au moins une heure, mais ça j’imagine que cela dépend du four…
    1000 mercisssss!

  2. Voilà: j’ai réalisé quelques bocaux et on a dégusté le premier hier avec des pâtes dans une sauce aux tomates séchées et ail. Verdict: délicieux et rien à voir avec celles du commerce (bien moins cher en plus avec des tomates à 2 euros du kilo).
    Mon seul regret: n’avoir découvert cette recette qu’à la fin de la saison des tomates, je n’en ai pas préparé assez pour l’hiver 😉 Promis, l’été prochain, je fais les réserves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *