Le gâteau cru aux pommes, crème aux poires

Par une après-midi pluvieuse, nous étions invités au goûter d’anniversaire de la grande fille de mon amie S. J’ai l’immense chance d’avoir des amies très compréhensives quant à mes restrictions alimentaires et elles sont les premières non seulement à s’y intéresser (un fan club de la première heure, n’est-ce pas les filles ?) mais aussi à adapter leurs menus en fonction de moi. Je suis la fille la plus gâtée de la terre. Mais je ne peux pas leur demander, en plus d’être des amies en or, de confectionner des pâtisseries sans gluten, ni lactose, ni beurre, ni sucre… il y a des limites à tout. Du coup, pour l’occasion, j’ai moi-même mis la main à la pâte et j’ai confectionné ce gâteau cru ! Il y avait de nombreux non-initiés dans l’assemblée qui ont souhaité goûter (premier exploit) et qui ont apprécié (deuxième exploit et non des moindres). Les amateurs qui ont testé la chose étaient extrêmement bienveillants, ce qui m’a fait très plaisir et je n’ai pas eu droit aux éternelles interrogations quant à l’utilité ou non de manger ce type de préparation et de se demander si on peut vraiment appeler cela un gâteau… bref, tout ça m’a fait prendre conscience que le chemin vers un changement d’alimentation général est en marche et que les réticences commencent à se dissiper. Oh bonheur !

Avec ce temps maussade, on sentait que l’automne était à nos portes. Et moi, en automne, j’aime manger des noisettes, je trouve cette saveur réconfortante et j’avais envie que mon gâteau goûte l’automne…

mixer les noixPour la pâte, tu as besoin :

1,5 tasse de noix
1 c à s de sirop d’érable
1 c à c de purée de noisettes
3 dattes medjool

Ici, j’ai employé un mélange composé de noix de macadamia, cajous, cerneaux de noix et amandes, mais tu peux utiliser les noix que tu préfères. Tu peux privilégier une sorte plutôt qu’une autre pour prononcer davantage un goût.

Mixe les noix grossièrement, il peut rester des petits morceaux.

 

étaler la pâteUne fois ta « pâte » réalisée, recouvre le plateau d’un moule à manqué de papier sulfurisé et tapisse-le de ce mélange. Tasse bien pour qu’il soit le plus plat possible. Place le moule dans le surgélateur minimum deux heures.

Pour la crème :

1/2 tasse de graines de tournesol ayant trempé 6 heures
1 pincée de cannelle
1/2 tasse de noix de cajou ayant trempé 6 heures
4 poires bien mûres
10 dattes ayant trempé 6h : tu peux prendre des dattes normales, plutôt que des medjool. Si tu prends des medjool, la moitié suffira.
Mixer le tout et réserver au frigo

gâteau dans mouleLa garniture :

1 pomme coupée en tranches (je coupe d’abord la pomme en 4, j’enlève le trognon et je détaille alors chaque quartier en tranches fines). Place les tranches de pomme joliment sur la crème et saupoudre de noix de coco râpée et de la cannelle selon ton goût. Personnellement, je n’aime pas que la cannelle soit trop prononcée, donc, je l’ai utilisée avec parcimonie.

Tous ces ingrédients sont bénéfiques pour la santé. Quel bonheur de déguster un dessert qui ravisse non seulement tes papilles gourmandes mais qui soit rempli de bons nutriments !

Je te conseille vivement d’assembler le gâteau en dernière minute, sinon, la pâte risque de ramollir. On ne peut pas dire que la tenue soit la caractéristique première de cette réalisation. Disons qu’il ne faut pas être trop attaché à l’esthétique comme tu le constateras sur la photo. Mais une fois oublié ce petit désagrément, régale-toi !

 

 

gâteau servi

image_pdfimage_print

Partage !Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Flo Bovy

3 Comments

  1. Intéressant comme concept. Je sais que ça gâcherait le principe du cru mais penses-tu qu’on puisse cuire un peu le gâteau? Est-ce que ça n’améliorerait pas la tenue?

    • Disons alors que le mieux serait de passer la pâte au déshydrateur, ou bien dans le four à 40-50° pendant quelques heures. A tester, honnêtement, je n’ai pas la moindre idée du résultat mais il me semble que c’est la technique la plus respectueuse… Si tu testes, dis-moi ce que tu en as pensé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *