YAG – You are great ! J’aime les compliments !

Avec un nom de resto pareil, on ne peut que pousser la porte ! You are Great (YAG), c’est une belle invitation. J’y suis allée plusieurs fois mais je ne t’ai jamais fait part de mes impressions. Je vais tout de suite combler ce manque parce que si tu ne connais pas cette belle adresse, tu dois forcément éprouver un manque. Aux fourneaux (ou plutôt au cuiseur vapeur, déshydrateur, extracteur et autres machines auxquelles tu commences à te familiariser), il y a Coralie Rutten. Elève assidue de Pol Grégoire, elle a décidé d’appliquer les principes de la cuisine vive dans son resto. Quelle bonne idée elle a eue ! Même le complément alimentaire a approuvé ! Et ça, tu le sais, ce n’est pas un critère anodin…

Continue Reading

Le Tan, une belle expérience gustative!

Quand j’ai appris que je souffrais de dysbiose, que je ne pourrais plus manger de sucre, ni de gluten, limiter le lactose et les protéines animales, je me suis rendue compte que les sorties resto allaient se raréfier. Quand tu expliques tes restrictions alimentaires aux gens, ils se disent que tu vas t’enterrer chez toi, avec ton bouquet de carottes devant Chasse et Pêche, qu’ils ne te reverront pas de sitôt, ternie ton image de fêtarde invétérée, jamais couchée et toujours prête à arpenter les estaminets de la capitale… Et puis, petit à petit, les occasions se sont enchaînées, je ne les ai pas déclinées et à chaque fois, j’ai trouvé un plat qui convient à mes petits soucis de santé. Mais il est des restos plus en phase avec ma manière de m’alimenter que d’autres et où le choix de la carte est plus que varié.

Au Tan, c’est carrément toute la carte qui m’est dédiée !! Rien qu’en lisant la carte, je suis envahie d’une vague de bonheur… Je n’ai que l’embarras du choix, ce qui ne m’arrive que très rarement. J’ai eu la grande chance d’aller deux fois au restaurant Tan, les deux fois accompagnées d’amies. Je t’entends déjà formuler un raccourci facile du type : « encore un resto de nanas », détrompe-toi ! Lors de mes deux visites, j’ai aperçu des hommes, des forts, le genre qui venait de couper du bois, de ceux qui ne se contenteraient pas d’un bouquet de carottes justement !

Continue Reading

Les principes de base

Ou devrais-je dire « mes principes de base » ?

Lorsque j’ai décidé de changer d’alimentation, me documenter sur le sujet est devenu pour moi une grande préoccupation et une top priorité. J’ai lu énormément d’infos sur intenet, je me suis accrochée à certains blogs, j’ai écumé les librairies à la recherche de livres traitant du sujet et de livres en livres, d’articles en articles, je suis tombée sur d’autres livres, d’autres articles, la merveilleuse chaîne sans fin du savoir. Au fur et à mesure de mes lectures et de mes expériences culinaires, j’ai appris à connaître mes goûts, à les allier avec les ingrédients autorisés. J’ai aussi adapté les quantités dont j’ai besoin pour me sentir en forme car elles ne sont plus du tout pareilles qu’auparavant étant donné que les aliments sont différents. J’ai donc procédé à quelques réglages et, comme tu t’en doutes, les ratages ont fait partie de l’aventure, devant la mine médusée des autres membres de ma famille, cette petite mine tellement explicite : « ça y est, elle a encore raté le plat. On ne va pas lui dire tout de suite parce qu’elle a passé des heures en cuisine ! ». A plusieurs reprises, je me suis surprise le téléphone dans les mains à deux doigts de composer le numéro de SOS Pizza. Mais je me suis accrochée et j’ai raccroché.

Continue Reading

image_pdfimage_print