La soupe réconfortante – potimarron et carottes

On le sent, l’automne est bien installé avec ses journées qui raccourcissent, ses arbres qui se dénudent et l’envie de se réchauffer avec une bonne petite soupe. L’été, je prépare la version crue, mais quand le froid arrive, je sirote volontiers un breuvage chaud et réconfortant. Je n’aime pas boire plusieurs jours de suite la même soupe, je m’y colle donc assez régulièrement et de préférence en un temps record car c’est l’un de mes aliments de base. Le mode de préparation est toujours le même : je nettoie mes légumes, les coupe grossièrement, les place dans le cuiseur vapeur et les mixe au blender. La cuisson au cuiseur vapeur ne nécessitant aucune surveillance, j’en profite pour cuisiner d’autres choses ou carrément pour m’installer avec un bon bouquin au coin du feu. Ma soupe s’autogère !

J’aime bien choisir les légumes en fonction de leur couleur. Je serai ravie de déguster ce concentré de vitamines d’une couleur orange flash, résultat du mélange de légumes exclusivement orange, mais jamais je ne mélangerai en quantité égale des carottes et des légumes verts, ça te donne une mixture brunâtre très peu appétissante. La chromie de ma soupe est donc capitale.

L’intérêt de ce billet ne réside aucunement dans la recette, simplissime et très connue, mais plutôt dans le mode de préparation de tout type de soupe. Une fois que tu reproduis toujours les mêmes gestes, ça devient un réflexe et ça te facilite la tâche en cuisine.

Continue Reading

image_pdfimage_print