image_pdfimage_print

Avec l’âge, je supporte de moins en moins les produits laitiers, particulièrement la crème. Je n’en mange d’ailleurs plus jamais. Mais il n’y a rien à faire, son côté réconfortant et cotonneux me manque parfois.

Tu vois du genre mac & cheese, un bon plat d’automne, quand le froid commence à piquer et que le soir tombe en une fois. Aujourd’hui, c’était un jour comme celui-là. Alors, je prépare une crème vegan, sans aucun produit laitier, mais avec un max de réconfort !

La recette est simplissime, à la portée de tous les gourmands.

Ingrédients pour 4 personnes :

400-500 gr de pâtes de ton choix (ici, j’ai utilisé des raviolis frais de chez Efarmz, un pur délice)
2 oignons
2 gousses d’ail
160 gr de céleri rave
1 poignée de noix de cajou trempées minimum 2h
1 c à s d’huile d’olive
2 petites louches d’eau de cuisson
Fleur de sel (selon le goût)

Pour la garniture :
Graines rôties à la poêle (graines de courge, de tournesol…)
Une herbe au choix (ici, j’ai choisi de la mizzuna)
Parmesan (fac.)

Fais chauffer une grande casserole d’eau pour les pâtes.
Fais cuire le céleri coupé grossièrement en morceaux, les gousses d’ail et les oignons une vingtaine de minutes à la vapeur, jusqu’à ce que le céleri soit tendre. Entre temps, fais cuire tes pâtes. Egoutte-les en réservant 2 ou 3 louches d’eau de cuisson. Rince les noix de cajou et mixe tous les ingrédients au blender, assaisonne de fleur de sel. Si le mélange est trop épais, ajoute un peu d’eau de cuisson. Pas de trop, la crème ne doit pas être liquide.

Pour faire rôtir les graines, j’emploie une poêle sans matière grasse. Petit conseil : reste bien à côté et remue régulièrement, car ça brule très rapidement.

Mélange les pâtes et la sauce. Dispose-les sur les assiettes. Saupoudre de graines rôties, de l’herbe de ton choix émincée et de parmesan.

Un régal !

Et toi, quel est ton plat réconfortant ?